Nos Prestations

EMBOUAGE, définition

Embouage, définition

Dans une installation de chauffage, l’oxygène qu’elle contient réagit avec les métaux et crée un processus chimique d’oxydoréduction.
Les produits de cette réaction sont des oxydes métalliques qui se retrouvent en suspension dans l’eau et ont tendance à se déposer dans certaines zones de l’installation:
Dans une installation de chauffage central qui recourt à l’eau comme fluide caloporteur, l’eau se trouve en contact direct avec différents métaux: acier, cuivre, laiton, fonte ou aluminiumau niveau des radiateurs et de la chaudière, cuivre acier, galvanisé ou PER (polyéthylène réticulé) au niveau des tuyaux. Or l’eau est de nature corrosive, elle attaque systématiquement tous les matériaux qu’elle côtoie.
Circulateur de la chaudière autrement dit la pompe qui fait circuler l’eau; zones basses des radiateurs; coudes au niveau des tuyaux.
C’est lorsque ces oxydes métalliques se déposent et sédimentent que l’on peut parler d’un phénomène d’embouage qui rend alors nécessaire l’opération de désembouage.  .

Les Différents Effets de l’Embouage

Surconsommation énergétique


La boue, en forte quantité, défavorise l'échange thermique en jouant le rôle d'isolant et peut entrainer une surconsommation d’énergie pouvant atteindre les 25 %, soit des centaines d’euros sur votre facture de chauffage.

Du fait de l’obstruction qu’elles entraînent, les boues rendent la circulation d’eau dans les radiateurs, les planchers chauffant ou le générateur de chauffage de plus en plus difficile. Le rendement énergétique global de l’installation s’en trouve là encore fortement réduit et augmente la facture.
Pannes hydrauliques
La boue entraine aussi la détérioration ou une usure prématurée de certaines pièces de votre installation de chauffage, génératrice de pannes hydrauliques, qui dans la presque totalité des cas observés sur les chaudières, sont liées à la présence de ces boues, ou de débris notamment dans le circulateur.

Les boues peuvent aussi accélérer le percement des radiateurs et l’apparition de fuites.
Prolifération bactérienne
La prolifération de bactéries dans le circuit de chauffage par les émetteurs de chaleur ou par le sol engendre une diminution de la circulation de l'eau dans le circuit chauffage, réduisant l’efficacité de votre chauffage, créant des « zones froides », et augmentant votre facture d’énergie….
Perturbations sonores
Enfin, la présence de boues et de tartre dans le système de chauffage provoque une réduction du rendement en jouant un rôle d’isolant sur les échangeurs de chaleur : 1mm de dépôt peut réduire de 10% le rendement énergétique d’une chaudière et augmenter dans les mêmes proportions sa consommation. Les dépôts non uniformes (alternance de couches épaisses et de fissures) entrainent aussi une surchauffe localisée de l’eau de circulation qui libère ainsi au niveau des fissures des milliers de bulles et une augmentation du bruit

Opération préventive périodique 

Les particuliers, à qui l'on vantent souvent les mérites du chauffage par le sol, ne sont malheureusement que très rarement averti par les promoteurs que ce système de chauffage réclame aussi un entretien régulier, comme pour une chaudière. Ainsi le désembouage d’une installation de chauffage est très important et devrait être réalisé au maximum tous les 5 ans pour les planchers chauffants (durée de vie du produit inhibiteur) qui fonctionnent en basse température favorable au développement des bactéries, et entre 5 à 10 ans pour les radiateurs(notamment pour les modèles "acier"). En effet, les installations de chauffage central accumulent toutes dans le temps une combinaison de tartre, de boues, de bactéries et de sous-produits de corrosion, pouvant à terme boucher irrémédiablement votre installation, notamment au niveau des boucles de plancher chauffant.
   Opération curative
  Un désembouage doit être aussi réalisé dès apparition de problèmes sur votre installation comme des zones froides ou une mauvaise circulation (boues en formation), des bruits au niveau de la chaudière et baisse de son rendement (dépôts de tartre et de boues), des radiateurs qui gargouillent, qui se piquent (corrosion galvanique), l’apparition d'une eau de chauffage rouge ou noire lors de la purge de l'installation, un échange réduit du plancher chauffant (présence de boues et bactéries), des pannes de pompe à répétition (boues ou magnétite dans le mécanisme), 

DESEMBOUAGE, Nos tarifs

FORFAIT DESEMBOUAGE CHAUFFAGE
(Jusqu'a 10 radiateurs dans le cadre du remplacement de votre chaudière)
330.00 HT
33.00 TVA 10%
363.00 TTC

FORFAIT DESEMBOUAGE CHAUFFAGE
(Jusqu'a 20 radiateurs dans le cadre du remplacement de votre chaudière)
426.00 HT
42.60 TVA 10%
468.60 TTC

FORFAIT DESEMBOUAGE CHAUFFAGE
(Jusqu'a 80m2 de plancher chauffant dans le cadre du remplacement de votre chaudière)
 
378.00 HT
37.80 TVA 10%
415.80 TTC

FORFAIT DESEMBOUAGE CHAUFFAGE
(Jusqu'a 160m2 de plancher chauffant dans le cadre du remplacement de votre chaudière)
 
474.00 HT
47.40 TVA 10%
521.40 TTC

Planchers chauffants

MOINS DE 80 M²
554,00 HT
55.40 TVA 10%
609.40 TTC

DE 80 A 160 M²
764,00 HT
76.40 TVA 10%
840.40 TTC

DE 160 A 240 M²
990,00ht
99,00 TVA 10%
1089 TTC